CHÂTELET (GRAND ET PETIT)

CHÂTELET (GRAND ET PETIT)
CHÂTELET (GRAND ET PETIT)

CHÂTELET GRAND & PETIT

L’appellation de Châtelet vient peut-être du castellum (petit fort) élevé par Jules César au nord de Lutèce pour en défendre et en surveiller l’accès. Les Mérovingiens y dressèrent une grosse tour en bois que conforta Charles le Chauve (870) jusqu’à ce que Louis VI le Gros construisît, en 1130, un petit château fort (chastelet) qui commandait l’entrée du Grand-Pont qu’il venait de jeter sur la Seine et qui était, avec le Petit-Pont, le seul axe de pénétration dans la Cité. Sous Philippe Auguste, cet édifice perdit sa vocation militaire en raison de la construction des remparts de Paris et devint le siège officiel du prévôt de Paris, représentant du roi pour l’administration de la vicomté de Paris (la charge de vicomte n’existait plus depuis l’accession de Hugues Capet au trône de France). Les fonctions prévôtales, telles qu’elles furent exercées jusqu’à la Révolution de 1789, étaient politiques et militaires à l’origine; elles devinrent exclusivement judiciaires sous l’Ancien Régime, mais l’importance du personnage apparaît sur son sceau qui est aux armes mêmes du roi et peut remplacer le sceau royal en certaines occasions.

Reconstruit plusieurs fois, notamment en 1242, 1506 et 1684, le Grand Châtelet occupait approximativement la place qui porte actuellement son nom, mais il jouait le rôle de porte de Paris, nom qu’il a d’ailleurs porté. Sa façade principale donnait sur la rue Saint-Denis et il était traversé par une ruelle sombre de vingt-huit mètres débouchant du côté de la Seine. Tournant le dos au Pont-au-Change, on voyait à gauche la porte du tribunal où siégeaient au nom du prévôt: un lieutenant civil aux fonctions analogues à un actuel président de tribunal de grande instance, un lieutenant criminel cumulant le rôle actuel de procureur de la République et de président d’un tribunal des flagrants délits criminels et, à partir de 1674, un lieutenant de police chargé des flagrants délits correctionnels (outre le soin d’assurer la police générale de la Ville). Autour de ces personnages gravitaient soixante-quatre conseillers, quarante-huit commissaires de police, une centaine de notaires et autant d’huissiers, plus de deux cents procureurs (avocats).

À droite (trottoir actuel du Théâtre de la Ville), on trouvait les prisons: vingt sinistres cellules et six salles de police dont quelques-unes situées à dessein au-dessous du niveau du fleuve, ce qui les rendait particulièrement malsaines. Tout autour du bâtiment à tourelles se pressaient, depuis le Moyen Âge, les échoppes des vingt bouchers, «conventionnés» de père en fils, et seuls autorisés à pratiquer l’abattage des animaux. D’où les noms des voies: rue de la Tuerie, du Pied-de-Boeuf, des Veaux... et surtout la puanteur et la saleté régnant à longueur d’année. Enfin, on y avait installé la Morgue au XVIIe siècle, où étaient recueillis chaque nuit jusqu’à quinze cadavres de bourgeois tués dans les rues; leurs familles venaient les reconnaître par un étroit judas pratiqué dans la porte du local. Tout près, on appliquait le supplice de la «question aux prévenus»: absorption forcée d’eau (coquemars), brodequins ou élongation des membres.

La Révolution supprima les juridictions prévôtales et le bâtiment délaissé fut démoli en 1802. Sur la place ainsi constituée, Napoléon Ier fit édifier en 1808 une fontaine, colonne haute de vingt-deux mètres, surmontée d’une victoire ailée due au sculpteur Bosio.

Le Petit Châtelet défendait l’entrée sud de Paris et, pendant du Grand Châtelet, commandait l’accès au Petit-Pont. Le 20 février 886, avec une petite garnison de douze hommes, il tint tête à une invasion de deux mille Normands qui finalement le brulèrent avec ses défenseurs. Réédifié en bois, le Petit Châtelet fut détruit par une inondation en 1296. Le prévôt Hugues Aubriot le reconstruisit en pierre (1369). Énorme forteresse de deux tours avec passage, elle barrait l’entrée de la rue Saint-Jacques, le seul accès de la Cité par la rive sud jusqu’en 1378. On y percevait les péages qui s’élevaient à 4 sols depuis Saint Louis; en étaient seuls exempts les bateleurs s’ils consentaient à une démonstration (d’où l’expression: payer en monnaie de singe). Devenu prison, le Petit Châtelet vit le massacre des Armagnacs en juin 1418 et la pendaison de deux conseillers par la Ligue en 1591. Il fut démoli en 1782.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • Petit-Pont — vom Pont au Double aus gesehen Der Petit Pont [1] in Paris ist eine Brücke über die Seine zwischen der Île de la Cité und dem Rive Gauche. Er verbindet das 4. Arrondissement mit dem 5. Arr …   Deutsch Wikipedia

  • Petit Pont — vom Pont au Double aus gesehen Der Petit Pont [1] in Paris ist eine Brücke über die Seine zwischen der Île de la Cité und dem Rive Gauche. Er verbindet das 4. Arrondissement mit dem …   Deutsch Wikipedia

  • châtelet — CHÂTELET. s. m. Petit Château. Il n est plus d usage qu en quelques Villes, particulièrement à Paris, où il y a eu deux anciens Châteaux, l un qui subsiste encore, Le Grand Châtelet, où l on rend la Justice, et où l on tient les prisonniers: l… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Châtelet — (frz. Schatlä), früher zwei thurmartige Schlösser in Paris (grand et petit Ch., groß und klein C.), bis zur Revolution Sitz des Gerichtshofes in Civil u. Criminalsachen und der obersten Polizeibehörde …   Herders Conversations-Lexikon

  • châtelet — 1. château [ ʃato ] n. m. • chastel 1080; lat. castellum, de castrum « camp » 1 ♦ CHÂTEAU ou CHÂTEAU FORT : demeure féodale fortifiée et défendue par un ensemble de fossés, de constructions. ⇒ bastille, citadelle, 3. fort, forteresse. Des… …   Encyclopédie Universelle

  • Chatelet — Der Begriff Châtelet stammt von dem Lateinischen Wort castrum, Kastell. Heute werden damit bezeichnet: ein Begriffskomplex im Zusammenhang mit Paris: das Grand Châtelet und das Petit Châtelet, zwei Kastelle in Paris, die den Grand Pont (heute… …   Deutsch Wikipedia

  • Châtelet — Der Begriff Châtelet stammt von dem lateinischen Wort castrum, Kastell. das Grand Châtelet und das Petit Châtelet, zwei Kastelle in Paris, die den Grand Pont (heute Pont au Change) bzw. den Petit Pont sicherten, siehe Châtelet (Paris) die Place… …   Deutsch Wikipedia

  • Châtelet — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sommaire 1 Constructions 2 Toponymes, Communes ou lieux dits …   Wikipédia en Français

  • Chatelet (Paris) — Châtelet de Paris Pour les articles homonymes, voir Châtelet. Le Petit Châtelet vers 1650 …   Wikipédia en Français

  • Châtelet (Paris) — Châtelet de Paris Pour les articles homonymes, voir Châtelet. Le Petit Châtelet vers 1650 …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»